Insémination intra utérine

 

Stimulation ovarienne et programmation de l'ovulation :

  • Il va d'abord produire unestimulation ovarienne par injection pour obtenir la formation d’un ou deux ovocyte maximum. La dose de médicaments à injecter sera déterminée et prescrite par le médecin. La maman s'injecte tous les jours le produit en commençant 2 à 4 jours après l'apparition des règles. Vers J8-J9 .on effectue une prise de sang pour doser le taux de FSH (l'hormone qui aide à la production des ovocytes) et d'œstrogènes ainsi qu'une échographie intra vaginale pour déterminer le nombre d'ovocytes et leur développement et la mesure de l'endomètre utérin. Une fois ces informations réunies, le gynécologue déterminera s'il faut diminuer ou augmenter la dose de médicaments à injecter et quand arrêter les injections.

La préparation du sperme:

  • Lorsqu'il s'agit d'un donneur, le sperme est congelé et conservé dans des banques de sperme. Les règles sont très strictes : le donneur subit un examen médical complet pour déceler les éventuels problèmes de santé et troubles psychologiques. Il doit répondre à certains critères pour être donneur : avoir moins de 50 ans, être en bonne santé, être marié et avoir des enfants, son épouse doit avoir donné son consentement. En outre, le sperme du donneur ne sera pas utilisé pour plus de trois grossesses menées à terme.
  • Lorsqu'il s'agit du conjoint, on utilise du sperme frais. Le conjoint va au laboratoire (3 heures environ avant l'heure prévue de l'insémination) pour effectuer son recueil de sperme. Le sperme est alors analysé : si le recueil est insuffisant, on peut être amené à en redemander un dans la demi-heure qui suit pour le compléter. Ensuite, le sperme est optimisé : on supprime les spermatozoïdes anormaux et on améliore quelques caractéristiques comme la mobilité. Le sperme ainsi préparé est prêt à être emporté par le couple qui doit conjointementsigner un papier pour le retirer.

L'insémination :

  • La fécondation est pratiquée directement dans le corps de la femme, soit à partir du sperme du conjoint , soit en utilisant le sperme d'un donneur anonyme (IAD).
  • La femme est allongée, en position gynécologique. On introduit un spéculum dans le vagin pour visualiser le col utérin. Ensuite, le sperme est alors contenu dans un cathéter très souple et très fin qui est introduit dans le fond de l'utérus par le col. C'est un geste peu douloureux voire indolore.
  • Une fois l'insémination réalisée, la femme reste environ 5 minutes dans la position gynécologique puis peut continuer de suite à vivre de façon normale (sans précaution particulière).

 

Dr Khaled BOUDHRAA

 

khaled-boudhraa



cuisine tunisienne