Echographies

Trois échographies de votre enfant vous seront proposées : au premier, au deuxième et au troisième trimestre de la grossesse. L'échographie permet d'obtenir certaines informations qu'aucun autre examen ne peut fournir, par exemple: l'âge exact de la grossesse, le nombre de fœtus, la croissance, la qualité des échanges entre la mère et le fœtus (par le Doppler) et la morphologie de l'enfant. Ces examens ne sont pas obligatoires. L'échographie permet de mettre en évidence certaines malformations éventuelles du fœtus. Malgré les améliorations techniques, l'échographie n'est pas parfaite et il peut se produire qu'une anomalie pourtant bien présente ne soit pas détectée par l'examen.
A l'inverse, certains aspects observés à l'échographie peuvent faire évoquer à tort une malformation du fœtus. Dans ce cas, l'échographie peut être une source d'anxiété pour vous et votre conjoint. Si un doute survenait au cours de l'examen, d'autres examens complémentaires (comme une amniocentèse, des prélèvements de sang ou une IRM par exemple) et des examens de contrôle vous seraient proposés selon la situation.
En pratique, l'examen est réalisé par un médecin. Il est totalement indolore et ne présente pas de risque connu pour la mère ou pour l'enfant.
Une sonde est posée sur l'abdomen après application d'un gel pour faciliter l'émission et la réception des ultrasons.
Dans certaines situations, l'utilisation d'une sonde fine introduite dans le vagin permet de mieux visualiser certaines parties du fœtus ou de ses annexes (placenta, membranes, liquide amniotique).
Il n'est pas nécessaire de venir à jeun. Lors de la première échographie et, dans certains cas, pour les suivantes, il peut être demandé d'avoir la vessie pleine au moment de l'examen.
Il est important :
- De ne pas appliquer de crème sur votre ventre dans les 48 H qui précèdent l'examen
- D'éviter la présence des jeunes enfants et de limiter le nombre d'accompagnants.

Dr Khaled BOUDHRAA

 

khaled-boudhraa



cuisine tunisienne